subscribe: Posts | Comments

 Ramadan arrive dans quelques jours : êtes-vous préparés ?

Commentaires fermés sur  Ramadan arrive dans quelques jours : êtes-vous préparés ?
 Ramadan arrive dans quelques jours : êtes-vous préparés ?

 

    Comment convient-il de manger selon la sounna du Prophète ?

 

Comme dans tous les domaines, le Messager de Dieu est aussi le meilleur modèle en ce qui concerne le boire et le manger. Aicha, Mère des croyants, rapporte que le Messager a dit : “L’Envoyé de Dieu n’a pas mangé pendant trois jours d’affilée. S’il avait voulu, il aurait mangé. Or, il préférait nourrir les pauvres et rester le ventre vide”.

Abou Karima rapporte : “J’ai entendu le Prophète dire : ‘Le fils d’Adam n’a jamais rempli récipient plus néfaste que son ventre. Quelques bouchées suffisent amplement à le tenir debout. Si jamais il se trouve dans une situation où il est obligé de manger, qu’il remplisse ⅓ de son ventre avec de la nourriture, ⅓ avec de la boisson et ⅓ avec de l’air.”

 

Comme on le voit, le Messager de Dieu a conseillé de manger peu et s’est lui-même contenté de très peu.

Les hadiths montrent que le Prophète Muhammad prenait deux repas par jour, le matin et le soir, et qu’il se levait de table avant d’être rassasié.

 

  Ramadan : bien gérer la rupture du jeûne

 

Inspirés par la sounna du Prophète, et d’un commun accord, les savants musulmans attirent l’attention des croyants sur les inconvénients et les dangers d’une alimentation excessive.

Par exemple, Ibn Sina (Avicenne) a dit : “Toutes les maladies sont dues à ce qui est mangé ou bu”. Et Imam Ghazali a dit : “Le ventre est le lieu où les malheurs et les catastrophes naissent et grandissent”.

Nos savants ont déclaré que “Dieu l’Omniscient a résumé toute la médecine en un demi-verset : Mangez et buvez, mais ne commettez pas d’excès”.

 

Nous pouvons donc résumer comme suit les règles alimentaires conformes à la sounna (façon de vivre du Prophète) :

– Ne pas manger avant d’avoir faim ;

– Se lever de table avant d’être rassasié, tandis qu’on a encore l’appétit.

 

Le célèbre Ibn Sina a étudié le sens de ce verset : “Mangez et buvez, mais ne commettez pas d’excès, car Dieu n’aime pas ceux qui commettent des excès” et en a déduit une interprétation dans le domaine médical : “je rassemble la science médicale en quelques mots. La beauté d’une parole réside dans sa brièveté.

 

La cure est dans la digestion. Mange donc ce qui est facile à digérer. L’état le plus difficile et le plus fatigant pour l’estomac et pour l’ego, c’est “manger puis remanger, c’est-à-dire que ce qui est le plus nuisible à la santé du corps, c‘est de manger sans attendre 4-5 heures, ou bien de se gaver de différents mets juste pour le plaisir du palais”.

Si nous nous habituons au modèle d’alimentation du Messager de Dieu, surtout durant le mois de Ramadan 2018, nous ne souffrirons ni de surpoids, ni des problèmes que cela engendre.

 

Or, il nous faut aussi rapporter ce hadith où le Prophète a dit :

“Le serviteur n’aura pas à rendre compte de trois choses :

Ce qu’il consomme pendant le souhour, les grâces dont il se nourrit pendant l’iftar, et ce qu’il mange avec ses frères en Dieu”.

 

  Y a-t-il un inconvénient à utiliser un Miswak pendant le jeûne ?

 

Les experts en jurisprudence islamique ont beaucoup insisté sur le fait de s’abstenir de tout ce qui pourrait rompre le jeûne.

Même si en soi le Miswak n’est pas nuisible, lors de son utilisation, il est possible d’en avaler quelques petits morceaux.

Il est donc préférable de s’en abstenir. Il est recommandé de ne pas du tout se nettoyer les dents avec le Miswak durant le jour !

Comments are closed.