subscribe: Posts | Comments

Le capital risque, levier du développement des PME

Commentaires fermés sur Le capital risque, levier du développement des PME
Le capital risque, levier du développement des PME

Les nouveaux leviers du capital risque

Les véhicules d’investissement permettent l’allocation de l’épargne vers les start-ups (les sociétés innovantes). Il existe une grande diversité de véhicules. Le droit français mélange les classifications matérielles et organiques :
– Organiquement, les véhicules d’investissement qui intéressent directement le venture capital (capital risque) s’inscrivent dans la catégorie des “fonds d’investissement alternatifs”.
– Cette catégorie peut à son tour être matériellement divisée en deux : d’une part, les fonds ouverts à des investisseurs institutionnels (FPS, FCPI), d’autre part, les fonds ouverts à des investisseurs particuliers (FIP, FCPI, FCPR).
La réglementation qui s’applique à chaque catégorie de fonds implique un monitoring particulier de la part des équipes de gestion des société de venture capital.

L’ordonnance du 30 mars 2015 a réorganisé le paysage juridique des fonds d’investissement français. Les véhicules de placement collectif sont désormais organisés selon une summa divisio entre, d’un côté, les FIA (Fonds d’investissement alternatifs) et les OPCVM (Organismes de placement collectif en valeur mobilière). Les Fonds d’investissement alternatifs abritent deux sous-catégories, selon la qualité de l’investisseur.
Ainsi, les fonds dédiés aux investisseurs institutionnels regroupent, à leurs tours, deux types de véhicules :
– Les Fonds professionnels spécialisés (FPS) et les Fonds de placement dans l’innovation (FCPI).
– À l’autre bout de la catégorie des FIA, on trouve logiquement les fonds dédiés à des investisseurs particuliers : Fonds d’investissement de proximité (FIP), Fonds communs de placement à risque (FCPR) et Fonds de placement dans l’innovation (FCPI).
A Plus Finance (créée en 1988) gère depuis plus de trente ans des FIP et des FCPI. Elle accompagne les PME (et les start-ups) déjà établies dans leurs activités.

Les FCPR : Fonds communs de placement à risque

Les FCPR, quant à eux, ont été créés par la loi du 5 avril 1985. Ils constituent une forme juridique proche des limites partnership anglo-saxonnes. En le créant, le législateur avait souhaité flécher l’épargne vers les entreprises non cotées qui ne bénéficiaient alors pas de véhicule dédié. Par la suite, le législateur a étoffé la palette des véhicules du Private Equity (capital investissement), en instituant notamment la société de capital risque, qui avait pour objectif de créer un statut fiscal de droit commun pour le venture capital.
Depuis l’ordonnance de 2015, les FIP, FCPI et FCPR ont, en outre, la possibilité de se constituer sous forme de SICAV. Les fonds du venture capital (capital risque) sont principalement constitués de FPR, FCPI et FCPR. A Plus Finance (une société de gestion indépendante) est l’un des spécialistes des FIP et des FCPI, c’est aujourd’hui une centaine de participations dans les PME (françaises) et près de 7 987 500 euros sous gestion. Elle peut vous aider à trouver des co-investisseurs ou des financements bancaires.

Comments are closed.