subscribe: Posts | Comments

Tout savoir sur la diminution d’impôt sur le revenu « Madelin »

Commentaires fermés sur Tout savoir sur la diminution d’impôt sur le revenu « Madelin »
Tout savoir sur la diminution d’impôt sur le revenu « Madelin »

Investir dans les PME ou TPE est de plus en plus apprécié par les investisseurs français surtout pour les avantages fiscaux que peuvent offrir ce type de placement.
Comment profiter de ces avantages ? Dans quelle entreprise faut-il investir ?
Grâce à l’expertise de Guillaume Pellery, directeur d’investissement chez la société de gestion A Plus Finance, vous saurez tout sur l’investissement dans les PME et ses avantages fiscaux.

Qui peut profiter de la réduction d’impôt pour l’investissement dans le capital d’une PME ?

Le système Madelin est un dispositif qui est ouvert à toute personne qui est fiscalement domiciliée en France et qui a investi directement au capital d’une petite et moyenne entreprise en phase de démarrage, d’amorçage ou d’expansion.
Le versement qu’effectue l’investisseur doit être en numéraire, c’est-à-dire sous forme d’espèces, de virement ou de chèque. Les versements doivent constituer des souscriptions sous la forme soit de part sociales soit de titres de capital. Il est important de rappeler que les apports en compte courant et les souscriptions d’obligations ne constituent pas des souscriptions en capital.
Toutefois, il est possible qu’un investisseur effectue des placements dans des PME en passant par des sociétés holding à condition que ces dernières aient pour objectif l’investissement dans des entreprises elles-mêmes éligibles pour le système Madelin.

Dans quelles entreprises investir afin de profiter de la réduction d’impôt ?

Selon la société de gestion spécialisée dans l’investissement des PME, A Plus Finance, pour qu’une société soit éligible à la réduction d’impôt Madelin, elle doit respecter un nombre de conditions :
– Posséder un siège social en France ou dans un pays de l’espace économique européen.
– Respecter la définition européenne des PME.
– La société doit être créée depuis moins de 5 ans. Il est aussi possible d’investir dans une entreprise ayant moins de 7 ans, à condition que l’investissement soit sur un nouveau marché de produits ou géographique.
– L’entreprise ne doit pas être en difficulté tout en respectant la réglementation européenne.
– Elle doit être soumise à l’IS ou l’impôt sur les sociétés et réaliser une activité industrielle, commerciale, agricole ou artisanale.
– La société ne doit pas être cotée en bourse
– Elle doit employer au moins 2 salariés à la clôture de l’exercice suivant la souscription.

Comments are closed.