subscribe: Posts | Comments

Investir dans une SOFICA

Commentaires fermés sur Investir dans une SOFICA
Investir dans une SOFICA

Les SOFICA en quelques mots

Financer l’industrie cinématographique ou audiovisuelle vous permet de réduire votre revenu imposable. Mais attention, au même titre que toutes les œuvres ne connaissent pas une fin heureuse, autrement dit un succès commercial, le placement peut être risqué.
Les SOFICA, ces fameuses sociétés de financement d’œuvres audiovisuelles et cinématographiques, sont agréées par le directeur général du Centre National du Cinéma et de l’Image animée. Aujourd’hui, il existe deux types de SOFICA :
– les sociétés garanties, qui s’engagent sur un remboursement minimal de l’investissement d’au moins 91 % et qui ont généralement une durée de dix ans ;
– les sociétés non garanties où l’investissement n’est bloqué que six ans, voire sept ans (maximum), mais qui ne s’engagent pas sur un remboursement minimal.

Un double avantage fiscal

En plaçant son argent dans une SOFICA (garantie ou non garantie), le particulier bénéficie d’une réduction d’impôt correspondant à 55 % des sommes versées, y compris les frais de souscription. La réduction fiscale s’applique généralement l’année du versement effectif des montants souscrits.
Ce taux sera porté à 63 % si la société bénéficiaire s’engage à réaliser 26 % au moins de ses financements – avant le 3 février de l’année suivant celle de la souscription – directement dans le capital de sociétés de réalisation ou de production.
Attention : il s’agit d’une réduction fiscale et non d’un crédit d’impôt !

Un investissement plafonné à 22 millions d’euros
L’investissement dans les sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel peut se faire dans la limite de 22 millions d’euros et sans excéder 32 % du RNG du foyer fiscal. Donc la réduction maximale est comprise entre 10 500 euros et 12 360 euros. Notez que cette limite est la même quelle que soit la composition du foyer fiscal (personne célibataire ou un couple).
Attention : si la réduction fiscale est inférieure à l’impôt exigible, l’excédent n’est pas remboursé.

À savoir avant de souscrire !

Généralement, la somme minimum de la souscription est de l’ordre de 8 250 euros.
Où souscrire ? Diffusées dans les gros réseaux bancaires et dans les services de gestion de patrimoine des établissements bancaires, les sociétés de financement d’œuvres audiovisuelles et cinématographiques sont aussi distribuées par des intermédiaires financiers qui recourent à la diffusion par internet.
A Plus Image 8, accessible dès 6 980 euros, vous permet de bénéficier de l’attractive fiscalité de ces fameuses SOFICA tout en profitant de l’expertise de gestion d’A Plus Finance.
A Plus Finance” assiste les sociétés de financement d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles dans leurs activités financières et administratives. Ce groupe est le partenaire de tous les acteurs du cinéma, depuis plus de 50 ans. Cette société est pour la trentième année consécutive le leader du marché en termes de volume levé et géré.

Comments are closed.