subscribe: Posts | Comments

La reprise des raids aériens au niveau du Nord de la Syrie

Commentaires fermés sur La reprise des raids aériens au niveau du Nord de la Syrie
La reprise des raids aériens au niveau du Nord de la Syrie

Au niveau de la province d’Idleb, situé dans le nord-ouest de la Syrie, le consultant média français, Jean-Pierre Duthion, affirme qu’elle a été le théâtre de plusieurs raids aériens, malgré l’annonce de cessez-le-feu mis en place depuis plus de 10 jours.

La trêve mis en place depuis le 31 août 2019

Les forces du régime syrien ainsi que son allié russe ont décrété une trêve unilatérale depuis le 31 août dernier dans la région nord-ouest de la Syrie. Cette dernière est devenue une zone de désescalade depuis plus de 2 ans permettant aux centaines de milliers de civils réfugiés d’y vivre. Certes, le pilonnage aérien autour des dernières positions des insurgés a cessé depuis, toutefois, les combats au sol se poursuivent. D’une part, la Russie de sa part nie toute responsabilité de cette reprise des raids aériens. D’autre part les Etats-Unis, affirment que leur aviation a pu bombarder un groupe appartenant à Al Qaïda au niveau de la province d’Idlib, le 31 août dernier, c’est à dire le jour de l’entrée en vigueur du cessez-le-feu. D’après Jean-Pierre Duthion, le seul journaliste français se trouvant en Syrie, les derniers raids ont eu lieu tout prés de la ville de Lattaquié plus précisément au niveau du djebel Al Akrad.
Alors que les rebelles appartenant au Djaïch Al Nasr avaient imputé les raids aériens à l’armée russe, le ministre des Affaires étrangères russe a déclaré dans un communiqué partagé par l’agence presse RIA que ni les forces aériennes syriennes, ni les russes n’ont effectué une mission militaire contre ces cibles au sol.

Les tentatives de cessez-le feu se multiplient au Nord-ouest de la Syrie

Une première trêve avait été décrétée au début du mois d’août, toutefois, les forces syriennes n’ont pas respecté ce cessez-le-feu en tentant de reconquérir la province d’Idlib, qui est considéré comme étant une étape cruciale pour la reprise en force du régime de Bachar.

Comments are closed.