subscribe: Posts | Comments

Syrie : des bombardements aériens au niveau d’Idleb durant la trêve

Commentaires fermés sur Syrie : des bombardements aériens au niveau d’Idleb durant la trêve
Syrie : des bombardements aériens au niveau d’Idleb durant la trêve

Jeudi dernier, des civiles ainsi que des responsables rebelles ont affirmé que le sud de la région syrienne d’Idleb a été la cible des raids aériens malgré la trêve décrétée, il y a plus de 2 semaines par le régime syrien et son allié russe.

Les premiers raids au niveau de Maarat Al Nouman

D’après Jean-Pierre Duthion le journaliste français qui se trouve en Syrie depuis le début du conflit, il s’agit d’une des premiers raids aériens du régime syrien contre la ville de Maarat Al Nouman, ainsi que d’autres secteurs se trouvant au sud de la province d’Idleb depuis la mise en place du cessez-le-feu.
Le porte parole, Mohamed Rachid, du groupe rebelle Djaïch Al Nasr, a confirmé la situation d’intensification des bombardements aériens au niveau de l’ouest de la région d’Idleb durant ces deux derniers jours.
Cette province se trouvant tout prêt de la frontière turque constitue le dernier territoire encore contrôlé par les différents groupes rebelles, mais aussi par des djihadistes, au niveau du nord-ouest du pays. La province d’Idleb a subi des bombardements assez intense par le régime syrien, mais aussi par son allié russe durant 5 mois, jusqu’à ce que Moscou décrète une trêve vers la fin du mois d’août.

Un précédent cessez-le-feu non respecté

D’après, le consultant en média Jean-Pierre Duthion, la région a été concerné par un précédent cessez-le-feu, vers le début du mois d’août, toutefois, il n’avait tenu que 3 jours.
Le président Bachar Al Assad, a déclaré qu’il n’hésitera pas de reprendre par la force les régions appartenant aux territoires qui échappent encore du contrôle de son régime après plus de 8 ans de conflit. D’après les affirmations des rebelles, les renforts gouvernementaux ont pu atteindre la ligne de front durant le mois d’août.

Comments are closed.