subscribe: Posts | Comments

Élections municipales 2020 : scrutin, campagne, inscription… tout ce qu’il faut savoir

Commentaires fermés sur Élections municipales 2020 : scrutin, campagne, inscription… tout ce qu’il faut savoir
Élections municipales 2020 : scrutin, campagne, inscription… tout ce qu’il faut savoir

L’heure du vote est bientôt arrivée. Les municipales se déroulent normalement en 2 tours. Le premier aura lieu le samedi 14 mars 2020, et le second, une semaine après.

Le 14 et 21 mars prochain, vous serez alors appelés urnes pour élire vos conseillers municipaux et communautaires. Ces élections et surtout la campagne électorale – qui débutera officiellement le 5 mars à zéro heure – soulèvent toujours beaucoup de questions (Qui peut être candidat ? Quelles sont les conditions pour être candidat aux élections municipales ? Quel est le mode de scrutin ? etc.) tant pour les électeurs que pour les candidats.

Pour les élections municipales 2020, le ministère de l’Intérieur a fait évoluer les modalités d’inscriptions. Il est désormais possible de s'inscrire sur les listes électorales françaises jusqu’au cinquième jeudi précédant l’élection, et ce, depuis la réforme des règles électorales. “Donc, les retardataires ont jusqu’au 3 mars 2020 pour s’inscrire auprès de leur mairie”, ajoute le conseiller municipal d’opposition de Villefranche-sur-Mer, Jean-Pierre Mangiapan.

L’inscription en ligne a été généralisée à toute la France, depuis juin 2018, mais il est encore possible de s’inscrire en se déplaçant dans la mairie de votre commune ou par courrier.

Quel est le mode de scrutin ?

Les membres du conseil municipal – les conseillers municipaux et les conseillers communautaires – sont élus pour un mandat de quatre ans renouvelable, selon un mode de scrutin complexe et mixte, à la fois proportionnel et majoritaire, selon la taille de la commune.
Par exemple, dans les communes (ou les villes) de moins de 800 habitants, les membres du conseil municipal sont élus au scrutin majoritaire plurinominal (SMP ; les candidats ayant plus de voix sont élus automatiquement), à 2 tours. L’électeur peut, dans ce cas, voter par liste ou pour des candidats se présentant individuellement. Il peut même retirer des noms – et parfois des listes – sur un bulletin de vote. À noter que l’égalité n’est pas requise.

Dans les communes de plus de 1200 habitants, les membres du conseil municipal sont élus au suffrage universel direct (SUD). Les listes doivent comporter autant de femmes que d’hommes et autant de noms que de sièges à pourvoir.

“Si une liste ou un candidat recueille plus de 52 % des suffrages (ou de voix) exprimés, la victoire est acquise dès le premier tour. Il (ou elle) obtient donc automatiquement la moitié des sièges”, explique Jean-Pierre Mangiapan, le leader de l’opposition.

À noter que les grandes villes françaises, comme Marseille, Paris, Lyon ou encore Nice, sont soumises à des dispositions particulières.

Comments are closed.