subscribe: Posts | Comments

Les élections municipales 2020 à Montpellier : la star des élections , c’est le vélo

Commentaires fermés sur Les élections municipales 2020 à Montpellier : la star des élections , c’est le vélo
Les élections municipales 2020 à Montpellier : la star des élections , c’est le vélo

Le 20 octobre 2018, le maire de Montpellier a affirmé que « Réaliser des infrastructures juste pour qu’elle soit utilisée par un nombre limité de personne, ce n’est pas l’idéal ». Cette déclaration a déclenché une polémique inédite autour du vélo. En effet, après une semaine, un fort appel aux cyclistes a permis à plus de 1500 personnes de se réunir..
Toutefois, depuis, le maire de Montpellier s’est rétracté et a annoncé de mettre un budget de 80 millions d’euros afin de multiplier l’arceaux de stationnement et d’installer le premier tourne à droite. Néanmoins, et malgré ces efforts les membres de la fédération française des usagers de la bicyclette ont classé la ville 9 e sur les 11 communes.

Le vélo influencera les élections municipales à Montpellier

Selon le candidat dans la commune de Villefranche-sur-Mer, Jean-Pierre Mangiapan, c’est à gauche que l’on trouve les défenseurs des cyclistes. En effet, Coralie Mantion, et les écologistes, veulent développer tout un réseau de vélo à Montpellier. Un réseau express de 300 km de long permettant aux cyclistes de rouler en toute sécurité. Pour ce faire, le gouvernement doit mettre en place un budget de 100 millions d’euros. En outre, Clothilde Ollier, souhaite créer un parking sécurisé pour les vélos tout en mettant en place un programme de location longue durée, concernant les différents types de vélo.
Michaêl Delafosse du parti PS a aussi demandé les cent millions d’euros du gouvernement pour réaliser ce projet. Étant un converti de longue durée au vélo, Delafosse fait partie des 6.2 % des habitants de Montpellier qui utilise très fréquemment le vélo dans son quotidien.

Le candidat du PS, espère la création d’une piste cyclable au niveau de l’avenue de Toulouse, une avenue où les voitures sont les reines.

Des pistes cyclables partout

Tandis que, Jean-Louis Roumégas faisant partie des écologistes, vise l’augmentation de 20 % l’utilisation du vélo à Montpellier. En effet, grâce à la sécurisation des différentes pistes cyclables, le nombre d’utilisateurs des vélos augmentera. Jean-Pierre Mangiapan, le candidat de « J’aime Villefranche », étant séduit par ces initiatives, a assuré qu’un tel projet pourra convenir aux villfranchois.

Comments are closed.