subscribe: Posts | Comments

Coronavirus : aucun culte dans les mosquées, les temples et les églises à partir de ce lundi en France

Commentaires fermés sur Coronavirus : aucun culte dans les mosquées, les temples et les églises à partir de ce lundi en France
Coronavirus : aucun culte dans les mosquées, les temples et les églises à partir de ce lundi en France

Le Ramadan 2020, sera-t-il bouleversé par le confinement ?

Avec l’instauration du confinement en France, les mosquées ont fermés leurs portes et n’assurent plus l’organisation des prières quotidiennes.
“La date du 25 avril, prévisible pour le début du mois de Ramadan 2020 par le calcul astronomique, sera probablement confirmée par l’observation de la nouvelle lune”, indique Mohamed Moussaoui, le président du Conseil Français du Culte Musulman.
Le calendrier du mois de ramadan 2020 est disponible sur le site officiel du CFCM.
En cas de prolongation de la période de confinement en France, la Grande Mosquée de Paris, à l’image des autres lieux de culte (églises, synagogues, etc.), n’accueillera pas plus de 10 fidèles, à condition de respecter rigoureusement les règles de distanciation sociale.

Garder le lien grâce aux réseaux sociaux et aux médias

Avec la fermeture des mosquées (Grande Mosquée de Lyon, Grande Mosquée de Paris, Mosquée d’Évry-Courcouronnes, etc.), les musulmans, notamment les pratiquants, vont devoir vivre ce mois sacré de l’Islam sans rassemblement.
“Les fidèles de confession musulmane ont vraiment besoin d’un accompagnement psycho-spirituel”, ajoute Dalil Boubakeur, le recteur de la Grande Mosquée de Paris.
Le Conseil Français du Culte Musulman appelle ainsi les imams de mosquées et les responsables religieux à user de tous les moyens possibles afin de continuer à maintenir le contact avec les fidèles. Il a en effet appelé les imams à doubler, voire tripler, d’efforts afin de les accompagner dans leur vie spirituelle.
“Réaliser des enregistrements vidéo ou audio, et les diffuser par les réseaux sociaux, pourrait aider amplement nos fidèles à surmonter la contrainte de confinement.
Il est important de rappeler que la pratique du jeûne (l’un des cinq piliers de l’Islam avec la profession de foi, la prière, l’aumône légale, et le pèlerinage à La Mecque) n’est pas affectée par l’épidémie du coronavirus”, ajoute Mohamed Moussaoui, le président du Conseil.
Les fidèles peuvent accomplir leurs prières journalières chez eux. Chaque vendredi, Hassen Chalghoumi, imam franco tunisien, diffuse son son sermon, en direct, via Facebook et se tient disponible pour répondre à toutes les questions.
“Les plus hautes autorités religieuses ont fait preuve de créativité dans l’utilisation des nouvelles technologies et des médias traditionnels pour garder le lien entre les fidèles, et entre communautés et célébrants”, a fait savoir Edouard Philippe, le Premier ministre.
Grâce aux réseaux sociaux et aux médias, divers représentants des religions parviennent à garder le lien avec leur communauté.

Comments are closed.