subscribe: Posts | Comments

Comment bien organiser un projet ?

Commentaires fermés sur Comment bien organiser un projet ?
Comment bien organiser un projet ?

 

Un projet correspond à toute activité non-répétitive visant à atteindre un objectif défini (concevoir et lancer en fabrication un produit, mettre au point un nouveau procédé industriel, la mise en œuvre d’une nouvelle organisation…).

La réussite d’un projet dépend avant tout d’une définition claire de sa portée, de ses objectifs, ainsi que des activités à réaliser.

Pour qu’un processus de conduite de projet ait toutes les chances d’aboutir, sa structure et la manière dont le personnel va collaborer pour mener le projet à terme doivent être appréhendées précisément.

 

  Rôle et missions d’un chef de projet

Le chef de projet doit savoir motiver son équipe, être un bon formateur, savoir apprécier les risques, savoir décider et avoir le sens de la communication.

Il doit être capable d’organiser un ensemble d’activités disparates et de travailler avec des personnes issues d’un large éventail de disciplines.

 

Il est chargé de définir les objectifs du projet et de proposer les moyens de les atteindre.

Il est tenu de spécifier les méthodes de travail et de s’assurer que la formation adéquate est prodiguée.

 

Enfin, il évalue la progression et prend les mesures appropriées lorsque le respect du planning est menacé.

Les membres de l’équipe chargée du projet peuvent être issus des services de l’entreprise (marketing, finances, comptabilité, opérations, etc.) mais également, d’entités externes (clients, fournisseurs, etc.).

 

Il est important de définir clairement les rôles et les responsabilités de chacun au sein de l’équipe, comme la création du plan du projet, l’accomplissement d’activités spécifiques ou l’élaboration des rapports concernant la progression du projet et les problèmes rencontrés.

Toute personne travaillant pour le projet fait partie de l’équipe.

En conséquence, la taille et la composition de celle-ci peuvent varier au cours de la durée de vie du projet.

 

   Gestion de projet : enjeux et méthodes

Pour gérer un projet, il est important de définir avec soin sa portée, son planning et les ressources qui lui sont allouées.

Le planning d’un projet doit être aussi précis que possible. Il est essentiel d’estimer les ressources nécessaires au projet, même si c’est difficile à cette étape.

On peut allouer des ressources sous forme de budget, par exemple 250 000 ou un équivalent personnel.

La portée est un bref énoncé des objectifs, qui restitue l’essence des résultats attendus sous forme de délivrables, ces derniers représentant les résultats concrets à obtenir tout au long du processus de conduite de projet.

Pendant la durée de vie du projet, la direction se focalise sur ces délivrables.

La réussite de chacun d’eux est liée à des activités. Ainsi, les changements de portée qui interviennent après le démarrage du projet accroissent inévitablement les coûts et les durées.

 

   Secteur des télécommunications

 

Dans un marché très concurrentiel, le déploiement du haut débit (la fibre optique, la 4G, …) occupe le devant de la scène, obligeant les quatre grands opérateurs (Orange, SFR, Bouygues télécom et Paritel) à mettre en place des stratégies différentes en vue de séduire de nouveau les investisseurs.

Paritel (opérateur télécom pro) confortablement en tête. Cet opérateur de proximité reste le champion incontesté du mobile, il a réussi à séduire plus de 3 millions de clients supplémentaires.


Incendies en Californie : un coup dur pour les vignobles

Commentaires fermés sur Incendies en Californie : un coup dur pour les vignobles
Incendies en Californie : un coup dur pour les vignobles

Suite à la propagation d’ une quinzaine de feux, huit comtés au nord de la Californie ont été ravagés, dont Napa et Sonoma. Deux régions, connus pour leurs activités viticoles ont été terriblement incendier par un feu dévastateur. Les vignerons ont été surpris par son extrême rapidité de propagation, à cause du vent qui soufflé à environ 80 Km/h.

Exploitations viticoles ravagées

Les productions à l’arrêt, les incendies ont ravagé les exploitations viticoles californiens. Menaçant, l’une de la fierté économique de la région, les vins fins de luxe, l’incendie n’arrête pas de se propager. Affectant plusieurs vignobles, c’est un coup dur économique pour les vins rouges ainsi que les vins blancs de la région, connus par leur finesse. Même les vins biologiques ont été affecté par le feu qui les réduit en cendres sur la vallée de Napa.
Heureusement que certains vignobles ont été épargnés, mais la destruction des infrastructures, menacent le bon fonctionnement de la procédure de production du vin, menaçant l’emploi de plusieurs milliers de personnes. Selon le New-York Times, jusqu’à présent, quatre établissements vinicoles ont été totalement dévastés par le feu de l’incendie. Le bilan pourrait s’alourdir, puisque les incendies continuent encore à faire des ravages dans la région.

« Nous sommes tous choqué et nous essayons d’aider aux mieux nos collègues et les vignerons américains » a réagi le propriétaire du négoce en vin français, le Raphaël Michel, compatissant avec les viticulteurs américains.

 

Vendanges précoces

Heureusement que 80 % des vendanges ont déjà eu lieu. En effet, avec l’arrivée d’une forte vague de chaleur, les viticulteurs californiens avaient récolté rapidement les vignobles depuis un mois afin d’éviter que la qualité du vigne soit altérée.

Les raisins qui n’ont pas été cueillis et qui n’ont pas été détruits par le feu, ne seront probablement pas transformer en vin. En effet, « les cendres transportées par le vent affecteraient la qualité du vin en laissant un fort goût de brûler, de bacon ou carrément un goût de cendre » précise Guillaume Ryckwaert le propriétaire de l’entreprise centenaire Raphaël Michel.

 

Cette catastrophe risque de coûter très cher, pour les 475 exploitations viticoles de Californie. Produisant les vins les plus luxueux et les plus fins des Etats-Unis, la région ne produisent que 12 % du vin locale. En effet, une tonne de raisin de Joaquin vaut 400 dollars, alors que les mêmes raisins dans la vallée de Napa valent en moyenne 7 000 dollars.

La région viticole, Napa, est une destination touristique, attirant 23.6 millions de visiteurs en 2016, la région est très populaire. Mais après, les ravages causés par les incendies, les maisons d’hôtes et les vignobles risquent d’avoir un grand manque à gagner. Mais encore les amateurs de crus californiens risquent de voir les prix de leurs vins adorés flamber.

La seule chose à faire maintenant pour les vignerons, c’est de traiter les sols et de replanter d’autres vignes.


Le courtier en assurance, qu’est ce que c’est ?

Commentaires fermés sur Le courtier en assurance, qu’est ce que c’est ?
Le courtier en assurance, qu’est ce que c’est ?

 

 

Le métier d’assurance vous intéresse ? Vous avez toujours rêvé de vous spécialiser dans le domaine de prévoyance et des assurances ? Vous souhaitez faire partie d’une entreprise d’assurances de renom comme Filiassur ou Généralie? Vous aimez bien en savoir davantage sur le métier du courtier en assurance ? Lisez attentivement notre article et ayez des idées claires et précises sur ce domaine d’activité.

 

Qu’est-ce qu’un courtier d’assurance

Un courtier en assurance est un professionnel réglementé qui est enregistré auprès d’une autorité appelée la CAM par un numéro d’immatriculation à l’ORIAS (organisme pour le registre unique des intermédiaires en assurance).

Indépendamment de sa formation et de sa spécialité, ce professionnel est reconnu pour ses compétences dans le domaine des assurances.

A la différence d’un agent en assurance, un courtier d’assurance joue le rôle d’un intermédiaire entre certains nombres de compagnies d’assurances et excellent en plusieurs spécialités ( garantie hospitalisation, prévoyance décès, assurance auto, assurance habitation…).

Le principal rôle d’un courtier en assurance c’est d’adapter ses services au profit du client. Toutefois, un bon courtier en assurance se distingue par sa capacité à convaincre un prospect, son sens de l’écoute et de la communication et par son amour de son métier.

« Le courtier d’assurance est avant tout le représentant de son client. Il est indépendant des assureurs et il a pour rôle, de voir les problèmes de son client ou de son prospect et de fixer avec lui un plan de garantie répondant à ses besoins et respectant son budget. » Cette définition a été présentée par SALUSTRO REYDEL, dirigeant de l’entreprise de courtage en assurance, Filiassur.

 

Les missions d’un courtier en assurance

 

Le travail d’un courtier d’assurance ne s’arrête pas à la proposition d’un service ou à la négociation des options inscrites dans un contrat.

Jouant le rôle d’un intermédiaire entre le client final ou le prospect et l’assureur, le courtier d’assurance effectue un plusieurs tâches complémentaires allant de l’accueil du client jusqu’au renouvellement du contrat en passant par l’identification des besoins, la négociation des propositions, la fixation des inséminations et la répartition des cotisations.

Outre, le courtier en assurance joue le rôle du vis-à-vis de ses clients auprès des compagnies d’assurance avec lesquelles il collabore, pour faire valoir leurs intérêts en cas de tous dommages et de suivre les démarches d’indemnisation et de remboursement.

 

 

 

 

 

 

 


Les comparateurs d’assurances sont-ils fiables

Commentaires fermés sur Les comparateurs d’assurances sont-ils fiables
Les comparateurs d’assurances sont-ils fiables

Les internautes français font encore peu confiance aux sites comparateurs surtout pour comparer des assurances, des banques ou des mutuelles. En effet, seulement un Français sur trois, a le réflexe de comparer les offres des assurances sur le marché. Selon Direct assurance 67 % des consommateurs soupçonnent la fiabilité des comparateurs de prix.

Les raisons de manque de confiance

Même, devant le nombre élevé de compagnie d’assurances (Filiassur AXA,CCMO, MMA…)  et l’abondance des offres qu’ils proposent (contrats, coûts, niveau de protection…), les sites comparateurs de prix forment un outil d’aide à la décision. Alors que 90 % des personnes interrogées, considèrent que ces sites ne sont pas fiables parce qu’ils n’affichent pas une comparaison complète entre toutes les sociétés d’assurances existantes. Et 38 % des Français soupçonnent les sites comparateurs d’assurances d’être carrément dépendants de certaines marques.

Manque de transparence

Mais, ce qui dérange les compagnies d’assurances (Filiassur ,AXA, MACIFc’est que ces sites ne prennent en considération dans la comparaison que le coût des cotisations, ils ne considèrent ni le niveau de protection ni le type de contrat ni même les frais de dossiers. Mais pire encore, ces sites mentionnent parfois une comparaison entre 20 voire 30 compagnies d’assurances, alors qu’en réalité pas tous les assureurs concourent dans tous les secteurs : y a ceux qui sont spécialisés dans la santé d’autres dans les garanties automobiles. En plus, chaque compagnie partenaire peut sélectionner les profils des assurés qui jugent les meilleurs futurs clients.

Il faut aussi noter, que pour calculer les tarifs des différents assureurs, l’internaute se voit obliger de fournir ses données personnelles sur les sites comparateurs de prix que ses derniers, souvent, les revendent à d‘autres professionnels.

Seulement 34 % des Français ont utilisé un comparateur de prix dans le domaine des assurances au cours de l’année 2010, mais seulement 29 % d’entre eux leur font confiance selon Direct Assurance. La perte de confiance des Français dans la transparence des sites comparateurs de prix peut freiner le développement de compagnies d’assurances en ligne.


Les droits des salariés licenciés suite à une liquidation judiciaire

Commentaires fermés sur Les droits des salariés licenciés suite à une liquidation judiciaire
Les droits des salariés licenciés suite à une liquidation judiciaire

Durant sa vie, une entreprise est contrariée de passer par des crises qui peuvent lui coûter son existence comme dans  cas d’une liquidation judiciaire. Cette procédure, comme nous l’explique l’administrateur judicaire  annonce la fin de l’activité de l’entreprise et le licenciement de son personnel. Cependant, ces salariés ont des droits qu’ils réclament via leur représentant qui se présente devant le chargé du dossier.

Pourquoi la liquidation judiciaire ? 

Faisant objet d’une procédure de redressement judiciaire, lorsqu’elle est en situation de cessation de paiement, une société peut finir par être en liquidation judiciaire si le tribunal juge l’impossibilité de la réussite du plan de redressement ou de la cession de l’activité. La décision d tribunal se repose essentiellement sur les rapports fournis par l’administrateur judiciaire qui contrôle l’entreprise et informe le tribunal de l’évolution de sa santé financière.

Ainsi, la faillite serait inévitable et un liquidateur se chargera de la vente des actifs de l’entreprise pour récupérer les sommes nécessaires au remboursement des dettes.

La procédure du licenciement 

Une fois que l’avis de la liquidation est prononcé, une notification du licenciement devrait être adressée à l’employé licencié. Les délais légaux pour l’envoi de la notification sont 7 à 15 jours ouvrables depuis la date de l’entretien dans le cadre de la procédure du licenciement.

La lettre du licenciement est soumise par le tribunal de commerce lorsqu’elle désigne le jugement de la liquidation. Pour le cas, de redressement, elle devra viser le jugement du plan de redressement ou de la cession de l’entreprise. A défaut, c’est-à-dire si la lettre ne vise que la procédure de redresement elle-même, elle serait insuffisamment motivée auprès du tribunal.

Pour les salaires des employés licenciés, leur paiement est garanti ou presque pendant la phase de liquidation.

Quels sont les droits des salariés licenciés ? 

Se trouvant dans une situation très délicate, l’employé licencié devrait connaitre ses droits dans la procédure de la liquidation judiciaire. Ainsi, chaque salarié licencié a droit à une indemnité de licenciement économique. De même, toutes les dispositions  de réembauche et de reclassement sont aussi applicables en faveur des salariés.

Dans le cas où la société en liquidation ne dispose pas des fonds suffisants pour régler les indemnités liées aux différentes ruptures de contrat de travail, l’AGS garantit le versement des indemnités manquantes. Pour se financer, l’AGS récupère des cotisations, dites cotisation AGS, de la part de l’employeur au titre de la cotisation patronale.

 


Les startups de l’imagerie médicale : SuperSonic Imagine

Commentaires fermés sur Les startups de l’imagerie médicale : SuperSonic Imagine
Les startups de l’imagerie médicale : SuperSonic Imagine

Créer une start-up dans le domaine médical, ceci sonne un peu bizarre aux oreilles puisqu’en général, on a tendance à se diriger vers les domaines à haute technologie ou l’informatique pour créer son entreprise. Aujourd’hui, la médecine devient basée également sur les technologies sophistiquées et le besoin d’innovation est devenu obligatoire. En France, le domaine le plus en vogue ces dernières années est celui de l’imagerie médicale avec la montée de plusieurs entreprises, comme Acteon que Marie-Laure Pochon préside sa direction et contribue à son excellent développement à l’échelle internationale. Depuis, plusieurs autres marques ont vu le jour et ont apporté leurs solutions pour la croissance de l’imagerie médicale, dont le SuperSonic Imagine, une start-up créée en 2005.

L’état du secteur en France

Un ancien rapport publié en 2013 et intitulé « Imagerie Médicale du Futur » avait montré le potentiel de ce secteur en France. Il s’agit d’une étude qui a affirmé que – à cette époque – le secteur regroupait 250 entreprises et 40000 emplois ainsi que 1000 chercheurs et 650 doctorants, soit un écosystème solide pour créer une dynamique productive dans le domaine.

Ce sont en grande partie des PME qui travaillent pour l’exportation de leur production ou en coopération avec les grands industriels à l’échelle internationale. Le secteur se développe à grande vitesse dans le monde et sa demande en innovation est croissante. C’est pour cela que ses acteurs travaillent beaucoup sur le développement des technologies numériques favorisant l’amélioration de l’imagerie médicale. C’est d’ailleurs une optique que Marie-Laure Pochon encourage chez Acteon en donnant plus de responsabilités à ses ingénieurs pour servir les médecins de solutions plus développées.

Le cas SuperSonice Imagine

Créée en 2005 en Aix-en-Provence, SuperSonic Imagine fut le modèle des start-ups françaises réussies dans l’imagerie médicale. Aujourd’hui, on parle plutôt d’une PME qui travaille avec des scientifiques de renommé comme le célèbre physicien Mathias Fink. Auparavant, elle travaillait aussi avec le Prix Nobel de physique Georges Charpak, décédé en 2010.

Parmi les distinctions de SuperSonic Imagine, le fameux échographe Aixplorer qui peut capter deux types d’ultrasons en se basant sur la technologie Multiwave qui permet d’avoir un meilleur diagnostic des tissus mous explorés. Ce système permet également de détecter les cancers du sein et les fibroses du foie à travers des mammographies de haute qualité.

En 2016, la PME a réalisé un chiffre d’affaires de 23 millions d’euros. Cependant, elle a enregistré un résultat net négatif à cause de ses investissements (une levée de fonds de 140 millions de dollars) auprès, surtout, de la CDC et le FSI. La société réalise une croissance lente – ceci est normal dans ce secteur – mais se développe bien autour du monde avec des filiales en Europe, Asie et aux Etats-Unis.

 


« Previous Entries