subscribe: Posts | Comments

Elior Group, une référence incontournable dans l’univers de la restauration collective

Commentaires fermés sur Elior Group, une référence incontournable dans l’univers de la restauration collective
Elior Group, une référence incontournable dans l’univers de la restauration collective

Le groupe Elior opérant en France et dans 13 pays au monde, a dévoilé la semaine dernière ses objectifs et sa stratégie de développement.

Depuis 2 décennies, Elior Group connaît une croissance hors pair, l’année dernière le groupe de la restauration collective entré en Bourse, et s’est lancé dans un nouveau défi et une nouvelle phase de son histoire.

Fort de son expertise dans le domaine de la restauration collective et de son partenariat avec les organismes les mieux réputés en France et dans le monde entier, Elior poursuit sa dynamique de croissance et renforce son leadership sur ses marchés clés.

La qualité irréprochable de ses services, sa politique éco responsable et ses positions luttant contre la pollution et le gaspillage des produis alimentaires, Font d’Elior un leader dans la restauration collective responsable.

Le spécialiste mondial de la restauration collective et de la restauration en concession, a publié ses comptes annuels et ses réalisations de 2016.

« 2016 est une année phare pour Elior Group, je préfère vous parler de nos objectifs 2025 et de nos engagements qualité » déclare Cyril Capliez, le nouveau responsable de la stratégie commerciale et des affaires publiques d’Elior.

« En gros, nous avons su atteindre nos objectifs fixés et une croissance importante de 313,1% par rapport à l’année dernière et enregistré un du chiffre d’affaires de 5,9 milliards d’euros. Un succès bien mérité et une croissance assez équilibrée entre le département de restauration collective et le pôle de restauration en concession. » ajoute l’homme d’affaires et politique Cyril Capliez.

Des chiffres importants permettant un développement durable

Quant aux bénéfices nets, Elior Group a enregistré un progrès de 26% avec près de 140 millions d’euros.

Cette forte performance a permis à Elior Group de s’invertir davantage dans les organismes et les fondations portant le thème de la protection de l’environnement et le bien-être animal et d’augmenter sa part de marché dans le projet bio.

Pour 2017, Elior Group vise une amélioration plus considérable de 0,2 à 0,3 ainsi qu’un chiffre d’affaires d’au moins 3% à périmètre et taux de change constants.

Pour l’année prochaine, le groupe de restauration collective Elior, vise un résultat net d’environ 200 millions et plus.

Et pour ses projets d’avenir, Elior souhaite se concentrer sur les projets relatifs à la santé et à la protection de l’environnement. Pour 2024, il a déjà planifié l’initiative #2024, pour 2025 il souhaite se mettre dans une politique de lutte contre le gaspillage alimentaire et limiter les déchets en lançant une campagne de sensibilisation auprès de ses convives en France.


L’intervention de Xavier Niel et des entrepreneurs pour sauver une PME de la faillite

Commentaires fermés sur L’intervention de Xavier Niel et des entrepreneurs pour sauver une PME de la faillite
L’intervention de Xavier Niel et des entrepreneurs pour sauver une PME de la faillite

L’effet négatif de la pression économique sur les petites et moyennes entreprises n’est pas à discuter. Ces sociétés sont confrontées à plusieurs risques qui peuvent les placer dans une situation d’insolvabilité et de liquidation. Plusieurs outils sont à la disposition des chefs d’entreprises pour éviter de telle situation. Parmi ces outils, on cite le soutien que présente les autres entrepreneurs.

Le cas de Marchegay Technologies

marchegay-sans-fond

Basée à Luçon, La PME spécialisée dans la fabrication de verrières et de serres a été le sujet d’une procédure de redressement judiciaire. On parle de redressement judiciaire, quand l’entreprise passe par une cessation de paiements (les actifs disponibles sont beaucoup plus inférieures que le passif exigible). C’est le tribunal de commerce qui décide de cette procédure. Dans ce cas, les directeurs se font accompagner par des administrateurs judiciaires, comme Philippe Jeannerot qui veille à maintenir l’activité et à assurer la reprise de la société.

Marchegay, une société qui a rencontré ce type de difficultés et qui a pu ressortir de la crise, grâce à la solidarité des entrepreneurs locaux. « Tout a commencé en juillet dernier. L’entreprise que je dirige, Marchegay, et dont je suis actionnaire minoritaire est placée en redressement judiciaire. Pourtant, nos carnets de commande pour 2016 sont pleins. Je dépose alors une offre de reprise des actifs. Lors de l’audience au tribunal de commerce, le 23 octobre, le projet est globalement validé, les fonds propres et les lignes de financement court terme sont en place. Mais il y a un bémol : il manque une avance de trésorerie d’un montant de 400 K€ pour faire face aux deux premiers mois de fonctionnement. », explique le patron de Marchegay technologies, Franck Champain.

La démarche de redressement, permet à l’entreprise de reprendre son activité. C’est, dans ce sens qu’il faut être assisté par des professionnels dans l’administration judiciaires comme Philippe Jeannerot et Isabelle Didier, qui fixent les plans de redressement à suivre.

Rôle de Xavier Niel et des entrepreneurs locaux

cover-r4x3w1000-578feb60b8b13-xavier-niel-lors-de-sa-visite-dans-les-locaux-de-michel-et

Pour que le tribunal de commerce valide sa reprise d’activité, la société Marchegay technologies avait besoin d’une avance de 400 00 euros. Sachant que la BPI a refusé sa demande, le gérant de la société n’avait que 3 jours ouvrables, pour réunir cette somme. Alors qu’il cherchait une solution, le maire de Luçon lui propose de « faire appel à la solidarité locale ». Cette demande a été transmise « de façon virale » sur les réseaux locaux comme le réseau Entreprendre Vendée et APM, pour atteindre les 400 000 euros, en quelques heures.

« Quelques-uns me connaissent personnellement, beaucoup connaissent l’entreprise, inscrite sur le territoire de Luçon depuis 1948, d’autres enfin connaissent quelqu’un qui me connaît… C’est un vaste élan de solidarité qui s’exprime », raconte M. Champain.

Il explique qu’il a ramené deux lettres de soutien, de Xavier Niel, le patron de free et de Bouygues construction, ainsi que la preuve de dépôt de fonds, au tribunal de Commerce qui a validé la reprise de sa société.

 


Le progrès technologique aux services de la médecine

Commentaires fermés sur Le progrès technologique aux services de la médecine
Le progrès technologique aux services de la médecine

Le domaine de la médecine et de la chirurgie, a beaucoup évolué grâce à la révolution technologique. Cœur artificiel, intervention chirurgicale sans cicatrices, implants orthopédiques, imagerie médicale et autres innovations, ont émergé pour faciliter le traitement des patients.

La France, au cœur de cette évolution

avt_france_1595

Les entreprises françaises, se sont impliquées pour proposer des solutions médicales et chirurgicales de pointe qui font succès à l’étranger. Ces entreprises travaillent en continu pour moderniser et développer leur offre. Marie-Laure Pochon (cliquez ici pour en savoir plus), qui dirige le groupe spécialisé dans l’imagerie numérisée et de, explique que son objectif vise à « mettre la force des ingénieurs au service des médecins. Les medtechs vont changer le monde, transformer les avancées technologiques en progrès cliniques ».

Le marché mondial

le-marche-mondial-tv-change-lequilibre-des-marques-remis-en-cause_052103

Les sociétés de l’hexagone ont réussi à se positionner sur le marché mondial, en gagnant une forte notoriété. La France est un pays, qui a pris de l’avance dans le domaine médical. Plusieurs Cardiologues de renommée comme Alain Carpentier, et Jacques Seguin, se sont lancés sur le secteur de la technologie médicale.  L’objectif est d’innover, et de créer des solutions de pointe qui facilitent les protocoles opératoires.

Malgré la baisse des ventes de ce matériel sur le marché domestique, les sociétés françaises ont pu imposer leur savoir-faire sur le marché mondial. Ils ont fait de leurs innovations une bonne vitrine qui confirme l’excellence de la France sur le domaine médicale et technologique. Sur le marché financier, on peut remarquer l’introduction en bourse de plusieurs Medtechs comme Spineguard, Pixium Vision Spineway, Crossject, Theraclion ou encore SuperSonic Imagine.

 

Innovation, recherche et Développement

innovation-recherche-developpement

Le véritable défi qui se pose sur ce secteur, consiste à développer son offre en permanence. La veille stratégique sur ce secteur est primordiale pour consolider la position de l’entreprise dans une industrie qui ne fait qu’évoluer. Il faut toujours garder un œil sur les efforts concurrents. Cette pratique, permet aux chefs d’entreprise de connaitre les nouvelles tendances sur le marché, pour s’y adapter. Les start-ups françaises, se sont investies pour présenter une gamme de produits à haute valeur ajoutée.

La recherche et développement est un autre axe de différenciation important. Les medtechs doivent consacrées une partie de leur chiffre d’affaires pour financer le département de la R&D. Sous l’égide de Marie-Laure Pochon le groupe bordelais, Actéon réserve près de 6% de son chiffre d’affaires pour financer les travaux de recherche et de développement.  « Nous fabriquons en France. C’est une force. Cela nous permet de bénéficier à la fois d’un outil industriel de très bonne qualité et de la proximité entre la recherche, le développement et la production, une condition clé pour améliorer sans cesse les produits », insiste le directeur de Mauna Kea technologies Sacha Loiseau


L’enjeu économique du processus du recrutement

Commentaires fermés sur L’enjeu économique du processus du recrutement
L’enjeu économique du processus du recrutement

 

L’un des principaux débats économiques en France relève au tour du recrutement et ses enjeux dans la vie de l’entreprise. Un manuel édité par DigitalRecruiters propose des réponses opérationnelles à des questions à propos l’optimisation du processus en général, son rapport avec les autres départements et son influence en matière de coût.(pour plus d’informations concernant les SCI, cliquez ici).

Le recrutement mérite un peu de pédagogie

recrutelent

C’est en effet Hervé Solus, co-auteur du manuel, qui explique les motifs de l’intérêt porté par DigitalRecruiters sur ce thème. Dans les entreprises, on remarque qu’il n’y a pas un lien naturel et évident entre le recrutement et le business alors qu’il faut bien allouer plus d’importance à ce processus. « Cette approche mérite un peu de pédagogie », cite l’étude qui affirme l’influence du recrutement dans la réalisation de profit, s’il a été bien fait, ou la génération de coûts supplémentaires dans le cas où il a été raté.

Étant primordiale pour garantir le bon déroulement de l’activité de l’entreprise, le recrutement est un travail qui implique tous les membres de la société. Il s’agit du fruit de la collaboration entre le RH Et les autres départements opérationnels. L’étude souligne ainsi l’importance de faire participer le personnel – notamment les chefs de service – dans la prise de décision avant de publier les annonces et dans la négociation, une fois que la sélection des candidats aura lieu.

 

L’optimisation du processus de recrutement

processus-de-recrutement

Chaque entreprise cherche à optimiser le rendement de ces services. Il est de même pour la direction de RH en matière de gestion des besoins humaines de l’entreprise. En effet, le processus du recrutement ne concerne pas uniquement le responsable RH, mais tout le management de la société. Ces derniers doivent assimiler les enjeux économiques du recrutement pour optimiser leur stratégie dans la matière.

Ainsi, une annonce bien faite permet d’attirer que les bons candidats : gain de temps dans le tri des candidatures. Ceci permet donc de réduire les délais de recrutement, de réduire le turnover ce qui améliore la productivité et par la suite le chiffre d’affaires. L’entreprise doit optimiser ses actions pour recruter de manière rapide et efficace afin d’éviter les dépenses supplémentaires : le salaire du recruteur sans avoir de résultat, les frais administratifs additionnels, les pertes sur les autres projets délaissés à cause de cet écart sur le recrutement.


La SCI, fausses idées, vrais avantages et fortes contraintes

Commentaires fermés sur La SCI, fausses idées, vrais avantages et fortes contraintes
La SCI, fausses idées, vrais avantages et fortes contraintes

 

Selon Mr Weinberg expert en placement immobilier, il y a plus d’un million de SCI (Société civile immobilière) en France, certaines sont dormantes, mais ça reste effectivement une passion française.

les avantages des sociétés civiles immobilières :

Il y a des avantages et des contraintes assez peu connues et il y a également des avantages dans les SCI. Le premier avantage est que ça permet de se grouper a plusieurs et de créer un effet de levier pour aller vers un immeuble ou de bureaux sur lesquels on ne pourrait pas acquérir tout seul si on a une capacité de financement de 100 000 euros et qu’on vise des bureaux ou un immeuble de 500 000 euros. On s’associe et on mutualise ça capacité d’investissement, mais aussi les risques, on n’est pas seul face à un immobilier important.

Le deuxième avantage est qu’on évite l’indivision, car c’est le pire des systèmes, car une personne qui a une part en indivision peu forcer les autres associés à vendre et c’est un système instable. La part de SCI est bien protégée quand on est chef d’entreprise et qu’on risque de faire de mauvaises affaires.

sci-contraintes
Les contraintes des sociétés civiles immobilières :

Parmi les contraintes de la SCI est qu’il n’y a aucun avantage fiscal. Du côté foncier, la personne remonte du côté des impôts sur le revenu. Il n’y a pas d’avantages en terme de succession et il n’y a pas d’avantage fiscal spécifique au SCI.

Le deuxième inconvénient de la Société civile immobilière est qu’on ne peut pas louer en meublé afin de diminuer les impôts sur le revenu. Il y a conflit de régime entre la location meublée et la SCI. En meublé, le bailleur est en BIC Bénéfices industriel et commercial et en SCI le bailleur est dans le régime revenu foncier, donc il y a conflit de régime est, c’est un gros problème pour ceux qui souhaitent acquérir un bien en SCI et le louer en meublée.


Next Entries »