subscribe: Posts | Comments

Fraude fiscale : l’héritière de Nina Ricci condamnée en appel à une amende d’un million d’euros

Commentaires fermés sur Fraude fiscale : l’héritière de Nina Ricci condamnée en appel à une amende d’un million d’euros
Fraude fiscale : l’héritière de Nina Ricci condamnée en appel à une amende d’un million d’euros

Arlette Ricci, 76 ans, était accusée d’avoir caché pendant plus de vingt ans au fisc français un patrimoine de plus de 17 millions d’euros, logé en Suisse.

L’héritière de la maison de couture Nina Ricci a été condamnée, vendredi 19 mai, par la cour d’appel de Paris à une peine de trois ans de prison avec sursis et un million d’euros d’amende pour avoir dissimulé, pendant des années, des millions au fisc français. Cette peine de « trois ans d’emprisonnement est entièrement assortie d’un sursis avec mise à l’épreuve », dont la durée a été fixée à trois ans et dont les modalités n’ont pas été précisées à l’audience.

Arlette Ricci, 76 ans, s’est également vu confisquer deux propriétés. Cette décision d’appel confirme « la décision de culpabilité » du jugement de première instance mais allège les peines prononcées. En 2015, elle avait été condamnée à trois ans de prison dont un ferme et deux avec sursis, un million d’euros d’amende et à la confiscation de ses propriétés.

L’héritière, qui n’a pas assisté à son procès pour des « raisons de santé », était accusée d’avoir caché pendant plus de vingt ans au fisc français un patrimoine de plus de 17 millions d’euros, logé en Suisse.

Résidence fictive en Suisse

Les dissimulations de l’héritière de la célèbre couturière avaient été repérées sur les « listes Falciani » recensant des comptes non déclarés de clients de la filiale suisse de la banque HSBC, dérobées par un employé de l’établissement, Hervé Falciani, et transmises aux autorités françaises.

Apprenant à l’été 2009 que son nom figurait sur ces listes, Arlette Ricci avait, selon l’accusation, choisi « d’organiser sa résidence fictive en Suisse » plutôt que de « régulariser sa situation en France »comme l’ont fait d’autres contribuables cités.

L’avocat fiscaliste Henri-Nicolas Fleurance, qui a orchestré l’insolvabilité de l’héritière, a lui aussi vu sa peine allégée : il est « exclusivement condamné à une peine d’amende », d’un montant de 20 000 euros, contre un an de prison avec sursis assorti d’amende en première instance. Dans ce dossier, la fille d’Arlette Ricci, Marguerite Vignat, avait été condamnée à huit mois de prison avec sursis en première instance et n’avait pas fait appel.


COP 22 : préparatifs, chantiers écologiques et mesures de sécurité

Commentaires fermés sur COP 22 : préparatifs, chantiers écologiques et mesures de sécurité
COP 22 : préparatifs, chantiers écologiques et mesures de sécurité

Le Maroc, l’un des pays les plus écologiques au monde se prépare pour bien accueillir la 22ème édition de la conférence des parties sur le climat, réalisée sous la direction des Nations-Unies.

 

 

La solution proposée par la COP

cop21

Le sommet mondial sur le climat a présenté en décembre 2015 un accord historique qui vise de réduire la hausse de la température mondiale à 2 degrés Celsius. Cette accord universel sur le climat conclu après une vingtaine de conférences de parties sur le climat exige la ratification de 55 pays signataires qui représentent 55% des émissions totales des gaz à effet de serre.

Quand ils sont naturels ces GES permettent de maintenir la température de la planète à une moyenne de 15°C. Mais l’augmentation de la concentration des GES additionnels qui proviennent de l’activité industrielle, contribue au réchauffement climatique.

L’Accord de Paris a été proposé par la présidence française de la COP et il a été ratifié par les premiers pollueurs du monde comme la chine et les états unis qui totalisent 38% des émissions totales des gaz à effet de serre et par l’inde qui a annoncé son engagement pour ratifier l’accord avant la COP 22.

Chantiers écologiques à Marrakech

coplogo-kech

Marrakech a été choisie pour accueillir le sommet mondial sur le climat du 7 au 18 Novembre 2016. La ville Ocre, a lancé à l’instar de la COP 22 un nombre de chantiers green friendly pour mettre en avant les efforts écologiques du royaume. Parmi ces projets on cite la mise en circulation des bus électriques, le réaménagement des parcs écologiques et la rénovation du Village des Potiers (en installant des nouveaux fours).

Noor est un autre projet mené par le Maroc. Il s’agit du plus grand projet solaire du monde installé à Ouarzazate et qui ambitionne de fournir de l’énergie à plus d’un million de foyers et d’atteindre un volume électrique de 580 mégawatts.

Les prestataires de la COP 22

L’Agence publics de Gérard Askinazi (cliquez ici pour plus d’informations) a été retenue pour organiser cette rencontre écologique. Un grand expert dans le secteur, Gérard Askinazi a organisé plusieurs évènements à l’échelle internationale comme la cérémonie d’inauguration du Canal de Suez et les festivités du 70ème anniversaire de l’Unesco.

Mosaik, Initiative 360 et Image Factory vont veiller sur La communication lors de la COP 22 et le groupement s’Tour et B Network vont assurer l’hébergement, et le transport pour les participants. Le bureau d’études Veritas Maroc a été retenu pour assurer le contrôle technique des travaux.

Un terrain de 25 hectares à Bab-Ighli a été aménagé pour accueillir les participants qui seront répartis sur 4 zone. Une zone bleue gérée par l’ONU, une zone rencontre de travail, une zone société civile et une zone d’innovations. Cette édition de la COP cherche à concrétiser le plan d’action énoncé lors de la COP 21 à Paris et qui lutte contre le réchauffement de la planète.

Les mesures de sécurité

%d8%a7%d9%84%d8%ad%d9%85%d9%88%d8%b4%d9%8a-%d8%a7%d9%84%d8%b6%d8%b1%d9%8a%d8%b3-%d8%a8%d9%88%d8%b1%d9%8a%d8%b7%d8%a9-%d8%a8%d9%88%d8%b2%d9%8a%d8%af%d8%a9-%d8%a7%d9%84%d8%b1%d9%85%d9%8a%d8%af-%d8%ad

Le comité de pilotage présidé par le ministre des affaires étrangères du Maroc Salaheddine Mezouar, est sur tous les fronts pour assurer la réussite de cette édition de la COP.

Le ministre d’intérieur, Charki Draiss assure que le Maroc « sera au rendez-vous le jour J ». En réponse à la question sur la sécurité de l’événement, le ministre marocain a indiqué que le Maroc est suffisamment armé pour mener à bien cette édition de la COP. « Les services de sécurité marocains font face depuis pas mal de temps à des projets terroristes et nous sommes bien armés en outils pour garantir un déroulement normal de la COP22. Toutes les mesures, scénarios et défis que nous pouvons affronter ont été envisagés par les services marocains de sécurité, il y a une coordination parfaite sous l’autorité du ministre de l’Intérieur, qui assure la coordination entre tous les services » a précisé ce dernier.

 

 

 

 


Leonardo Dicaprio, invité d’honneur de la COP22

Commentaires fermés sur Leonardo Dicaprio, invité d’honneur de la COP22
Leonardo Dicaprio, invité d’honneur de la COP22

La star Américaine, Léonardo Dicaprio qui est très engagé dans la lutte contre le réchauffement climatique serait l’invité d’honneur de la 22ème COP qui se tiendra à Marrakech du 7 au 18 Novembre 2016.

Leonardo Dicaprio à Marrakech

leonardo

Nommé messager de la Paix à l’ONU, Leonardo Dicaprio est l’un des acteurs les plus engagés dans le débat écologique. En 1998, l’acteur a lancé sa propre fondation qui cherche à « rétablir l’équilibre des écosystèmes menacés, assurer la santé à long terme et le bien-être de tous les habitants de la Terre ».

Après 6 nominations, l’acteur a finalement reçu un oscar sur son rôle dans « The revenant ». L’acteur oscarisé a défendu la cause écologique lors de son discours « Le réchauffement climatique est bien réel, il a lieu en ce moment même, il représente la menace la plus urgente pour notre espèce toute entière. Nous devons y travailler ensemble et arrêter de remettre ce problème à plus tard. »

leonardo
Leonardo Dicaprio, un véritable militant écologiste, était présent à la COP 21 qui s’est déroulé à Paris. S’exprimant sur l’accord de paris, l’acteur de 41 ans a déclaré « On se souviendra de nous, qu’on le veuille ou non. Vous serez soit loués par les générations futures soit hués par elles ». L’acteur, sera également l’invité d’honneur de cette édition de la COP.  Sur son compte Instagram, la star américaine a partagé une photo de la centrale Noor de Ouarzazate et il a invité ses followers à aimer la photo.

La COP 22 à Marrakech

cop-22-marraekch

La ville de Marrakech est sur tous les fronts pour assurer le bon déroulement de la 22ème conférence sur le climat. Plusieurs projets écologiques ont été lancés en phase avec cette évènement comme la rénovation du parc d’éclairage publique, la mise en service de 30 bus électriques, la transformation de 22 jardins en parcs écologiques, la Rénovation du Village des Potiers…

Le Maroc, l’un des pays les plus écologiques au monde, a lancé plusieurs chantiers, qui ont un plan énergétique très ambitieux comme l’augmentation de la contribution des énergies renouvelables de 42% en 2020 et de 52% en 2030. Noor, la centrale solaire de Ouarzazate est un autre projet qui a été lancé dans l’objectif de produire 2000MW en 2020.

Cette édition de la COP vient concrétiser les décisions prises lors de la COP21, qui s’est déroulée à Paris en décembre 2015. L’objectif de cette édition consiste en la mise en application de l’accord de paris qui vise la réduction du réchauffement climatique à un seuil inférieur à 2%. Pour l’application de cet accord, 55 pays qui totalisent 55% des émissions de gaz à effet de serre doivent ratifier cet accord sur le climat.

Le gouvernement a misé sur l’organisation d’un site de 25 hectares à Bab Ighli pour accueillir cette rencontre écologique et ils ont fait appel aux services d’Agence publics, la société de Gérard Askinazi pour l’organisation de cet évènement. Gérard Askinazi (pour voir son profil cliquez ici) , qui a déjà un bureau au Maroc est un spécialiste de l’organisation événementielle et sa société a organisé un nombre d’évènements d’importance comme la cérémonie d’inauguration du Canal de Suez et les festivités du 70ème anniversaire de l’Unesco.

 

« Les préparatifs de la Conférence mondiale sur le climat avancent avec un échéancier et une échelle de priorités dûment respectés », a déclaré Abdeladim Lhafi, le commissaire général de la COP22.